MENU
Panier

☀️ Faites en profiter votre famille ☀️ 2 Achetés = 3ème offert avec le code : 3POUR2

☀️ Faites en profiter votre famille ☀️ 2 Achetés = 3ème offert avec le code : 3POUR2

Santé dentaire / Précautions / Recommandations - Dr.Bright

Santé dentaire / Précautions / Recommandations - Dr.Bright
DR. BRIGHT

La première chose que les gens remarque chez vous ce sont vos dents !
Ne laissez pas la plaque dentaire gâcher ce moment !

1-Introduction

 

Les caries et les maladies des gencives sont dues à des bactéries formant des dépôts blanchâtres, souvent peu visibles, à la surface des dents et des prothèses (plaque dentaire). Certaines bactéries transforment les sucres de l’alimentation en acides. Ceux-ci décalcifient l’émail et forment peu à peu une cavité (carie). Les bactéries de la plaque peuvent également provoquer des inflammations des gencives (gingivite). Elles se caractérisent par des gencives rouges et enflées, saignant au moin- dre contact. Si une gingivite n’est pas soignée, l’inflammation peut s’étendre au tissu qui soutient la dent au niveau de l’os de la mâchoire. Il en résulte une inflammation des tissus de soutien de la dent (parodontite). Le parodonte et l’os sont attaqués par le processus inflammatoire et se résorbent graduellement. Une parodontite non soignée peut conduire à des dents qui bougent toujours plus, puis à la perte des dents.

Illustrations :
Clinique de médecine dentaire pour les personnes âgées et handicapées Centre de médecine buccodentaire et d’orthodontie
Université de Zurich

Les caries et les maladies des gencives sont évitables – voici les quatre mesures à prendre de base:

  1. Hygiène bucco-dentaire soigneuse : Brosser les dents au moins deux fois par jour, de pré- férence après chaque repas principal. On élimine ainsi les restes alimentaires et surtout la plaque.
  2. Fluorures : Les pâtes dentifrices, gelées et solu- tions de rinçage fluorées sont indispensables
    à la prophylaxie des caries. Les fluorures renfor- cent la reminéralisation de l’émail et le rendent plus résistant aux acides.
  3. Alimentation : Préférer les aliments sans sucre et éviter les sucreries entre les repas principaux.
  4. Contrôles réguliers : Faire contrôler régulièrement ses dents par le médecin-dentiste ou l’hygiéniste dentaire pour des soins profession- nels d’hygiène bucco-dentaire et pour détecter précocement d’éventuels problèmes et les soigner à temps.

Dents et gencives en bon état, on constate pourtant nettement des abrasions au niveau des bords tranchants.

Dents et gencives malades

 

2-Plaque dentaire

La plaque dentaire ou « plaque bactérienne » est un dépôt blanchâtre, souvent peu visible, qui adhère aux dents et aux prothèses. La plaque est constituée essentiellement de bactéries et de produits de leur métabolisme, ainsi que de restes alimentaires, qui forment un substrat dense (appelé aussi biofilm).

La plaque dentaire est doublement dangereuse :

  • –  elle provoque des caries, les bactéries de la plaque pouvant transformer les sucres alimentaires en acides !
  • –  elle provoque des inflammations des gencives et peut aller jusqu’à résorber l’os autour des dents grâce aux toxines libérées par les bactéries de la plaque.

Illustrations :
Clinique de médecine dentaire pour les personnes âgées et handicapées Centre de médecine buccodentaire et d’orthodontie
Université de Zurich

Carie radiculaire

Plaque et tartre, les gencives sont fortement enflammées.

3-Alimentation


Une alimentation équilibrée est une importante contribution à la santé bucco-dentaire :

Protéines

Viande, poisson, œufs, produits laitiers, tofu

Graisses

Huiles végétales et huiles avec acides gras non saturés, beurre

Hydrates de carbone

Peu de sucre et avant tout des féculents: céréales (riz, pâtes, pain), légumes secs, pommes de terre

Vitamines, minéraux, fibres et oligo-éléments

Légumes, fruits, céréales

Boissons

Boissons non sucrées ou eau pour couvrir les besoins en liquides et minéraux

Utiliser exclusivement du sel de cuisine fluoré.

Une consommation fréquente de sucre augmente le risque de caries. L’apport lent et répété de pro- duits contenant du sucre est particulièrement dangereux. Veiller tout spécialement aux sucres cachés: seule une petite partie du sucre consommé est prise de façon consciente et sous forme pure (par exemple des bonbons contenant du sucre ou du miel). La partie la plus importante est contenue dans les boissons sucrées et les plats cuisinés.

Pour restreindre votre consommation de sucre :

  1. Eviter les collations et les boissons sucrées entre les repas ou pour faciliter la prise
    de médicaments.
  2. 2. Limiter la consommation de produits sucrés
    et les remplacer par:
    a) des fruits frais,
    b) des substituts du sucre et des édulcorants (sorbitol, xylitol, aspartam, acesulfam-K, saccha- rine). Cependant, une consommation excessive des ces produits peut avoir un effet laxatif.
  3. Utiliser des produits portant le label «sympadent». Ils ont été testés scientifiquement en ce qui concerne leur capacité de ménager les dents; ils contien- nent des substituts du sucre et des édulcorants non convertibles par les bactéries de la plaque en acides nuisibles pour les dents.

4-Signaux d’alarme

Les soins bucco-dentaires quotidiens permettent d’observer régulièrement la muqueuse buccale et de constater l’apparition éventuelle de modifica- tions pathologiques. Les maladies de la muqueuse buccale sont souvent la conséquence d’une mau- vaise hygiène bucco-dentaire. De nombreuses maladies générales présentent aussi des symptô- mes au niveau de la bouche. Le dépistage précoce d’une modification permet d’empêcher son aggravation, voire de diagnostiquer à temps une tumeur maligne de la muqueuse buccale.

Toute modification de la muqueuse buccale doit être prise au sérieux: il est indispensable que
le diagnostic précis soit posé par un médecin- dentiste ou un médecin.

Illustrations de cette page et de la double page suivante:
Clinique de médecine dentaire pour les personnes âgées et handicapées Centre de médecine buccodentaire et d’orthodontie
Université de Zurich

Plaque, gencives enflammées et présentant un œdème.

4-Suite Signaux d’alarme
Il faut veiller aux points suivants au moment d’effectuer les soins de bouche :

  • Saignements et inflammations des muqueuses ou des gencives.
  • Plaies blanchâtres, douloureuses causés par
    la prothèse dans les replis maxillaires ou mandi- bulaires édentés.
  • Coloration blanche, bleue, noire ou brune des muqueuses, des gencives ou de la peau.
  • Sécheresse de la bouche, qui la rend plus vulné- rable à la carie et aux maladies des muqueuses.
  • Langue lisse, brillante (signe d’un possible manque de vitamine).
  • Enduits blancs ou rouges sur la muqueuse (signe d’une infection à champignons).
  • Modifications blanchâtres de la muqueuse (risque d’évolution ultérieure en cancer de la bouche)

 

5-Risques pour la santé générale

Les affections de l’appareil de soutien des dents et certaines maladies générales peuvent s’influencer réciproquement. L’hygiène bucco-dentaire est donc non seulement importante pour le maintien de la santé des dents et gencives, elle prévient aussi l’apparition de certaines maladies. Si l’on ne soigne pas les caries et la parodontite, des foyers d’infection chronique peuvent se former, à l’extrémité des racines et dans le sillon des gencives. Par la circulation sanguine, des bactéries peuvent ensuite être transportées de ces foyers d’infection vers divers organes (cœur et articulations), provoquant des maladies graves (par exemple l’endocardite et le rhumatisme articulaire aigu).

Les microorganismes du parodonte peuvent provoquer des affections aigues (pneumonie), voire des maladies chroniques des poumons en passant par les voies respiratoires.

Caries et parodontite peuvent causer des douleurs ou des abcès, voire d’autres infections à proximité de la sphère orale. Des études contrôlées ont démontré́ qu’une parodontite élève le risque de maladies cardio-vasculaires.

On connaît depuis longtemps les interactions entre le diabète et la parodontite. Un diabète mal équilibré peut favoriser la parodontite car un taux de sucre sanguin augmenté stimule les processus inflammatoires. A l’inverse, la parodontite influence le contrôle du diabète: en cas d’inflammation, les doses d’insuline doivent être augmentées pour équilibrer la glycémie.

 

Illustration: Steffen Faust, Berlin

6-Brosses à dents manuelles

On trouve sur le marché́ différentes brosses destinées au brossage des dents.

Caractéristiques d’une bonne brosse à dents :

  • –  le manche tient bien dans la main, il ne glisse pas,
  • –  les poils sont en matière synthétique, fins et ont des extrémités arrondies,
  • –  la tête est de forme arrondie et plutôt petite.

Pour éviter des blessures au niveau des gencives et éviter d’user les dents, il faut choisir des brosses à dents à poils souples. Après utilisation, la brosse à dents doit être soigneusement rincée et séchée à l’air. La brosse à dents devrait être changée au plus tard après 8 semaines d’utilisation.

Notre brosse à dents : BRAWS™- Brosse à dents en bambou

7-Brosses à dents électriques

On connaît deux types de brosses à dents électriques. Les brosses à dents à rotation/oscillationet les brosses à dents à vibration sonique. Pour les personnes à mobilité réduite, on recommande plus particulièrement les brosses à dents soniques. Leur efficacité hydrodynamique leur permet d’agir jusqu’en-dessous des gencives et d’y détruire les bactéries incluses dans le biofilm.

Les brosses à dents soniques éliminent avec ménagement et complètement la plaque bactérienne de consistance molle ainsi que de petites taches.

Pour les personnes dépendantes, il est plus facile pour les soignants de nettoyer les dents au moyen d’une brosse à dents électrique. Dans le cas des brosses à dents électriques pour personnes dépendantes de soins il faut préférer les modèles soniques.

Retrouvez notre brosse à dents pour un nettoyage optimal : Proteen™ Brosse à Dents Electrique

8-Brosses à dents adaptées à des besoins individuels

En cas de dextérité manuelle diminuée, une adaptation individuelle peut être indiquée. Il est recommandé́ de procéder au développement de brosses à dents adaptées à des besoins individuels en collaboration avec des personnes spécialisées en physiothérapie ou ergothérapie.

A l’aide d’une poignée de guidon de vélo en caoutchouc on a amélioré la tenue en main d’une brosse à dents du commerce.

Augmentation du volume du manche d’une brosse à dents avec un morceau de mousse à isolation.

Brosse à dents au manche coupé qui sert de prolongement au Brosses à dents adaptées individuellement pouvant facilement doigt. Pour la fixation au doigt on a collé un anneau en velcro être réalisées avec de la pâte à modeler.
sur le manche de la brosse.

9-Nettoyage de la langue

La surface rugueuse de la langue abrite un grand nombre de bactéries et des produits de dégradation alimentaire malodorants. C’est la cause principale de la mauvaise haleine (halitose). Le nettoyage de la langue devrait donc faire partie de l’hygiène buccale. Il est fortement conseillé de brosser chaque jour la langue avec la brosse à dents ou un racloir à langue.

 TONGY™ GRATTE-LANGUE 100% ACIER MÉDICAL

Utilisation : On saisit la pointe de la langue entre pouce et index et on passe le racloir à langue d’arrière en avant. En exerçant une pression légère, le racloir à langue est amené de l’arrière vers l’avant.

 

10-Nettoyage des espaces inter-dentaires

La brosse à dents ne nettoie pas les espaces entre les dents (interdentaires) qui représentent pourtant environ 40 % de la surface dentaire. C’est pourquoi on recommande de se servir de cure-dents en matière plastique recouverts de textile à leur extrémité. Lorsque les espaces interdentaires sont suffisamment grand, comme par exemple après la rétraction des gencives, il faut utiliser des brossettes interdentaires. Les brossettes en spirale de différentes grandeurs et montées sur des manches de formes variées se prêtent bien à cet usage. Une aide efficace peut être fournie par un rinçage de bouche quotidienne avec une solution fluorée.

Lors du nettoyage, les brossettes interdentaires sont introduites prudemment dans les espaces interdentaires. Les brossettes sont utilisées sans dentifrice.

Tous les produits présent dans cette article sont disponible dans le site web : https://www.dr-bright-france.com

Source : Manuel d’hygiène buccale

Retrouvez notre KIT BLANCHIMENT DENTAIRE 100% NATUREL pour une santé et blancheur dentaire sans produits chimique !

COCO COAL™ - Charbon actif à la noix de coco LA POUDRE AU CHARBON ACTIF PERMET DE BLANCHIR NATURELLEMENT NOS DENTS, DE FAÇON SAINE À LA MAISON.Notre formule a été conçu uniquement à partir de noix de coco.

Aucun additif ou complément n'a été ajouté.

Le charbon actif est bien connu pour ces vertus thérapeutiques, il favorise le blanchissement des dents et l’élimination des mauvaises odeurs.